facebook
google+

Un peu d''histoire...

 

Haguenau Reichshoffen Soufflenheim Ingwiller Pfaffenhoffen
Haguenau Reichshoffen Soufflenheim Ingwiller Pfaffenhoffen

Histoire de Haguenau

Haguenau est une commune française, située dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace. C''est le siège de l''une des sous-préfectures du département. Ses habitants sont appelés les Haguenoviens.

Histoire

Ville fondée par Frédéric le Borgne, père de Frédéric Barberousse, sur l''île de la Moder. Frédéric Barberousse, le fondateur du Saint Empire romain germanique, rédigea la charte de Haguenau, qui régit des accords commerciaux avec la Décapole, et fit de la ville son lieu de résidence favori (à tel point qu''il existe aujourd''hui encore quelques bâtiments portant son nom).

Ville libre d''Empire à partir de 1262, Haguenau intègre la Décapole à sa création en 1357 et en devient le chef-lieu. Elle perd son statut de ville libre en 1648, lors de son annexion par la France suite aux traités de Westphalie. En 1677, la ville, y compris le fameux château impérial, fut détruite par les troupes de Monclar, général de Louis XIV. En 1789, elle compte environ 4500 habitants. Début 1945 la ville a beaucoup souffert lors de l''offensive allemande de l''Opération Nordwind. Entre les mois de janvier et mars, Haguenau est directement située sur la ligne de front et elle subit d''incessants bombardements de l''artillerie allemande alors que 7000 civils se terrent toujours dans les caves.

Économie

Plus de 2 890 entreprises et acteurs sont installés sur le territoire de la commune, notamment sur ses zones industrielles, offrant plus de 19 000 emplois dont 40% dans l''industrie. La zone industrielle d''Haguenau est partagée avec une autre ville très riche, Schweighouse-sur-Moder.

Lieux et monuments

  • La porte de Wissembourg
  • Le quai des pêcheurs
  • La tour des chevaliers
  • La halle aux houblons
  • L''église Saint-Georges
  • L''église Saint-Nicolas
  • Forêt de Haguenau

 

 

 Haut de page


Histoire de Reichshoffen

Reichshoffen est une commune française de 5183 habitants, située dans le nord du département du Bas-Rhin et la région Alsace. Ses habitants sont appellés Reichshoffenois et Reichshoffenoises.

Histoire

La ville comporte quelques vestiges médiévaux (tours et remparts ainsi que des maisons à pan de bois datant du XVIème siècle), l''église Saint-Michel dont le clocher mesure 72 mètres de haut (construite en 1772) et le château de la famille de Dietrich. Mais la célébrité de cette ville tient surtout à la bataille dite de Reichshoffen. Depuis 1961, la ville est jumelée avec Kandel en Allemagne. Le 1er novembre 1972 la commune fusionne avec Nehwiller-près-Wœrth.

Économie

Parmi les entreprises installées dans cette commune, Alstom fabrique une partie du TGV et participe à la rénovation du parc ferroviaire de la SNCF. Fabrication de plus de 300 autorails ATER X73000, plus de 300 remorques de l''autorail AGC, fabrication du nouveau tramway de Strasbourg...

Lieux et monuments

  • La chapelle de pèlerinage à la Vierge et à saint Wolfgang, au lieu-dit Wohlfahrtshoffen. Le chœur gothique voûté d''ogives daterait du XIVe siècle, ainsi que la sacristie dont la porte intérieure est cependant datée 1770. La nef néo-gothique a été reconstruite en 1851. Une inscription en allemand sur la porte extérieure de la sacristie commémore son agrandissement et embellissement par le curé Lehmann de Reichshoffen en 1852. A côté de la chapelle se situe la maison des gardiens, construite probablement dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Devant la chapelle se dresse une croix monumentale datée de 1812.
  • Un premier château est construit en 1232 pour le duc de Lorraine. Il est confié après 1286 aux comtes d''Ochsenstein et démoli en 1769. Il comportait une enceinte approximativement circulaire flanquée de quatre tours rondes. Le château actuel est construit pour Jean de Dietrich (1719-1795) par Joseph Massol, architecte strasbourgeois. Le gros-œuvre est érigé de 1770 à 1771 sous la direction de Christian Gstyr. Sur la lucarne sud-est se trouvait avant la guerre l''inscription aujourd'' hui disparue : IFD HANVER 1779. Vers 1807, Mathieu de Favier supprime le corps de passage qui reliait les communs au nord ; l''aile est des communs est démolie par les de Bussière en 1811 et en 1812, l''aile ouest subsiste en partie, complètement réaménagée. Le château, gravement endommagé pendant la dernière guerre a été soigneusement restauré. Il sert à présent de siège administratif à la Société de Dietrich. L'' une des tours de l''ancien château qui avait subsisté est reconstruite en 1807 pour servir d''élévateur hydraulique. En limite nord du parc sont situés des dépendances agricoles et une ancienne maison de jardinier sous toit à croupes figurant déjà sur le plan cadastral napoléonien vers 1840.
  • Le Musée historique et industriel, musée du fer

 

 

 Haut de page


Histoire de Soufflenheim

Soufflenheim est une commune française de 4400 habitants, située dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace.

La ville

Au nord de l''Alsace, Soufflenheim est une cité ancienne qui s''est développée harmonieusement préservant cadre de vie et environnement tout en se dotant d''équipements et d''infrastructures modernes. Conserver un tissu de population diversifiée, sans exclusion et permettre à toutes les couches de la population de vivre ensemble dans un cadre harmonieux a été l''axe fort du développement de cette commune. Au cours de ces dernières années, Soufflenheim s''est dotée des infrastructures indispensables à une ville qui bouge, qui avance de plain pied dans le XXIème siècle : les projets d''une médiathèque et d'' un centre culturel, des services publics de qualité... Soufflenheim est devenue un véritable espace de vie et de bien-être.

Personnalités liées à la commune

  • Biréli Lagrène, guitariste de jazz
  • Mgr Léon Arthur Elchinger, qui fut Evêque de Strasbourg

 

 

 Haut de page


Histoire d''Ingwiller

Ingwiller est une commune française, située dans le département du Bas-Rhin et la région Alsace. La commune fait partie du Parc naturel régional des Vosges du Nord.

Histoire

Cité déjà présente à l’époque gallo-romaine, Ingwiller accède au rang de ville en 1345. INGWILLER étant déjà un village d’importance croissante et jouissant d''une situation favorable, fut élevé au rang de ville par Louis Duc de Bavière qui était également empereur germanique. Le droit de fortifier la nouvelle ville fut concédé aux SIRES de LICHTENBERG.

Naturellement d’importants travaux durent être exécutés, travaux qui, à l’époque, étaient estimés grandioses et témoignaient de la valeur des architectes. Certaines de ces constructions monumentales subsistent encore en tout ou partie jusqu’à ce jour, d’autres ne sont connues que par les chroniques de l’époque.

Jusqu''à sa promotion au rang de ville, Ingwiller n’était qu''un village parmi d’autres dans la haute vallée de la Moder et nous ne possédons aucun document de cette époque qui aurait pu nous renseigner sur sa situation exacte et sur ses caractéristiques. Néanmoins, on peut affirmer avec certitude que les rues de la ville fortifiée ne reprirent pas celles de l''ancienne localité car les voies intra-muros montrent des traits qui n’ont pu provenir que d''un plan réfléchi et concerté. Ce plan de la voirie d’antan est encore lisible sur le terrain aujourd’hui.

La rue principale reliait, comme de nos jours, la Porte Haute et la Porte Basse, traversant la bourgade aux maisons agglutinées. Sur cette rue se branchaient d’étroites ruelles débouchant à angle droit sur la rue circulaire qui longeait la muraille. Aucune maison n''était accolée à la muraille comme elles le sont aujourd''hui, seuls la synagogue et le presbytère protestant, construits dans la cour du Château, faisaient exception. En effet, en examinant les fondations de l’ancien château et de ses communs, il est apparu que ces constructions étaient soit adossées à la muraille soit en faisaient partie intégrante.

Centre d’un important baillage, la ville développe ses activités et passe à la fin du XIX ème siècle à une industrialisation puissante et diversifiée. A 25 km de Saverne et de Haguenau, INGWILLER se situe à l''endroit où la rivière Moder quitte les derniers contreforts vosgiens.

Ingwiller aujourd''hui

INGWILLER fut élevée au rang de ville en 1345 et resta jusqu’à la fin du 19ème siècle une cité rurale et artisanale.

Avec l’ouverture de la ligne de chemin de fer reliant Strasbourg à Sarreguemines (1895), elle se développa progressivement sur le plan industriel. Ingwiller, en plus de sa situation sur un axe ferroviaire, est implantée sur un important carrefour routier.

Résultante de cette situation avantageuse de la ville : Une vaste zone de chalandise qui stimule le dynamisme du commerce d’Ingwiller et en fait sa réputation, une activité industrielle qui se maintient, un accroissement de sa population (pression foncière importante). Si Ingwiller bouge, progresse grâce à ses atouts et au dynamisme de ses habitants, commerçants, artisans et industriels, c’est aussi parce qu’elle dispose d’infrastructures et de services en nombre et en qualité : école maternelle, école élémentaire et collège, un hôpital, des équipements sportifs (stade, tennis, gymnase, piscine…) et culturels (bibliothèque, école de musique, office du tourisme…) et d’un tissu associatif important et varié.

 

 

 Haut de page


Histoire de Pfaffenhoffen

Pfaffenhoffenest une commune françaisesituée dans le départementdu Bas-Rhinet la région Alsace.

Géographie

La petite villede Pfaffenhoffen est nichée sur la rive droite de la Moder, au pied de la colline de Ringeldorf. C''est d''ailleurs à la sortie de cevillage, là où la route aborde sa longue descente dans la vallée, que s''offre leplus beau panorama, sur les maisons des autres communes de l''agglomération du Val de Moder (Pfaffenhoffen,La Walck, Uberach, Niedermodern, Uhrwiller, Kindwiller, Engwiller), et les villages du pays de Hanau qui s''égrènent jusqu''aux premiers contreforts des Vosges.

De par sa position au nord du Bas-Rhin, Pfaffenhoffenest depuis longtemps un lieu de passage entre Strasbourg, les pays de la Zornau sud et le piémont vosgien de Niederbronn au nord, entre Bouxwiller et la haute vallée de la Moder à l''ouest et Haguenau à l''est.

Avec 2663 habitants (en 2006) et 3017 en 2007, laville de Pfaffenhoffen est la plus peuplée de la communauté de communes du Valde moder. Bordé par la Moder, Pfaffenhoffen a su s''étendre démographiquement etéconomiquement tout en gardant le charme d''un petit village avec ses maisons decaractères.

S’appuyant sur une histoire industrielle ancienne,Pfaffenhoffen est pourvue d’un bassin d’emploi attractif avec ses différentscommerces de proximité et entreprises.

A 35 km de Strasbourg, 30 km de Saverne et 15 km de Haguenau, Pfaffenhoffen est depuis longtemps un lieu de passage, car se situant surdes grands axes, ce qui en a fait une ville prospère durant les siècles passés.Son histoire n''en demeure pas en reste, avec pour citoyen d''Honneur le docteur AlbertSchweitzer, le passé glorieux de Pfaffenhoffen se retrouveencore aujourd''hui dans les différents monuments d''époque.

Histoire

Antiquité

Le bourg de Pfaffenhoffens''est développé autour d''un croisement de deux chemins celtiques, l''un longeantla Moder d''est en ouest, l''autre reliant Brumath à la région de Niederbronn.

Moyen Âge

Dès les VIIe - IXe siècles, l''abbaye bénédictine de Wissembourg possédait d''importante propriétésen Alsace, au Palatinat et en Lorraine. Le nom de Pfaffenhoffen se traduitpar cour, ferme. Pfaffenhoffen était donc une cour domaniale d''un couvent,d''une abbaye.

En 1017,« Paphenhoven » est mentionné, en tant que « Biend''Empire » dans un acte de l''empereur Henri II. En 1334, Louis III deLichtenberg possédait la moitié de Pfaffenhoffen et de Niedermodern,conjointement avec les sires d''Ochenstein,

 

Renaissance

Depuis le XVIe siècle,Pfaffenhoffen est un centre commercial important de la région. Les marchéshebdomadaires et les foires trimestrielles attirèrent toujours une fouled''acheteurs et de marchands. Les paysans, venus d''une trentaine de villages desenvirons y proposaient leurs grains, leur beurre et d''autres produits de laferme. De nombreux artisans, restaurateurs, brasseurs profitèrent de cetteactivité et contribuèrent à la renommée du bourg.

La Guerre de Trente Ans

Pfaffenhoffen a étéparticulièrement éprouvé par la Guerrede Trente Ans, unebataille décisive ayant eu lieu sur les hauteurs au sud du bourg. Les Guerresde la Succession d''Espagneet lesGuerres de la Révolutionapportèrent également leurs lots de souffrances à la population.

Administration  Avant la Révolution

Pfaffenhoffen est passédéfinitivement aux seigneurs de Lichtenberg en 1454puis aux comtes de Hanau-Lichtenberg en 1480et enfin aux Hesse-Darmstadt de 1736à la Révolution Française.

Pfaffenhoffen était unchef-lieu de bailliage du Comtéde Hanau-Lichtenbergqui comprenait selon les époques de dix-huit à neuf villages des environs; Alteckendorf et Schwindratzheim par exemple.

 

 Haut de page

Estimation

Bénéficiez d'une estimation
de votre bien.

Alerte immobilier

>> Créer une alerte

Immobilier Bas Rhin (67) Alsace

Eurotransactions
EUROTRANSACTIONS Immobilier HAGUENAU, spécialiste de l'immobilier dans le Bas-Rhin, vous propose des biens immobiliers (maison, appartement, terrain, commerce) : VENTEACHAT - LOCATIONGESTION LOCATIVEESTIMATION - VIAGER

Consultez nos annonces immobilières et contactez l'une de nos agences immobilières à Haguenau, Soufflenheim, Reichshoffen et Pfaffenhoffen dans le Bas-Rhin.

S.A.R.L au capital de 7622,45 € - Représentée par Christian JUND / Cédric JARRIN - Transactions sur immeubles et fonds de commerces - N° siret 394 955 686 00065 - Code APE/NAF 6831Z Agences immobilières Code GEO 67180 RCS STRASBOURG – N° de Gestion 94B794 - TVA FR 42 394 955 686 - CPI 6701 2016 000 006 0033 délivrée par la CCI de STRASBOURG et du BAS-RHIN - Garantie 110 000 € Option non réception de fonds - Organisme QBE 92931 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Banque CCM DES VOSGES DU NORD n°00020064901 - Lieu de juridiction STRASBOURG – Agréé SNPI.

gestactions

Eurotransactions

Loc Actions : Haguenau

© 2016 - Eurotransactions - Loc Actions - Agences Immobilières en Alsace à
Eurotransaction Immobilier 23 Marché aux Bestiaux, 67500 Haguenau - Tél. 03 88 06 15 50